LES SPÉCIFICITÉS D'UNE MÉDIATION

Une médiation se différencie de :

  • La conciliation : qui aide à trouver une solution, mais le plus souvent c'est le conciliateur qui la suggère.

  • l'arbitrage : le professionnel écoute les personnes et il rend une décision qui s'impose à elles, comme un jugement.

  • la négociation :  C'est un outil que le professionnel utilise pour parvenir à un accord. En médiation on utilise la négociation raisonnée pour parvenir à des accords mutuellement acceptables.

Une liberté de décision

Le médiateur familial aide les parents ou autres membres de la famille à faire émerger des ententes qui correspondent aux intérêts de leur(s) enfant(s), à leurs besoins et à ceux de leur famille. Ces accords ne dépendent d'aucune autre décision extérieure. 

 

La rapidité 

La médiation familiale propose des séances d'environ 1h30. Le nombre de séances varient selon les besoins et le temps d'appropriation des ententes convenues entre les participants. En moyenne 4-5 séances peuvent suffire.

 

Une relation préservée

La médiation familiale vise à restaurer et à préserver une communication entre des parents et/ou d'autres membres d'une famille en conflit. L'engagement volontaire et librement consentie des personnes, le respect de chacun sont indispensables pour faire évoluer une situation de blocage. Ces préalables vont contribuer à la mise en place d'un climat plus apaisé et à une discussion co-constructive, pour aborder plus librement des éléments du passé et du présent, exprimer des non-dits, des émotions, des ressenties... et mieux comprendre ensemble l'origine de leur conflit.

 

Impartialité du médiateur et confidentialité des entretiens

Le médiateur familial est un tiers neutre, indépendant, soumis à la confidentialité des entretiens. C'est un professionnel formé au règlement amiable des conflits et formé aux techniques spécifiques de la médiation. Il est titulaire d'un Diplôme d'Etat de Médiateur Familial, et exerce dans le respect des règles éthiques et déontologiques de son activité.

Des accords "Gagnant/Gagnant"


Un accord, construit volontairement par les deux parties, a plus de chance d'être durable. Une fois formalisé sous forme de protocole, le "projet d'entente" est signé par les participants, il leur est opposable, et, dans certains cas, il est également opposable aux tiers. Si les participants le souhaitent, cet accord peut être homologué auprès du Juge aux Affaires Familiales pour lui donner une valeur juridique. La finalité d'une médiation, est qu'il n'y a jamais un gagnant et un perdant mais bien deux gagnants.

Les principales spécificités de la médiation familiale

Lieu de Consultations (sur rdv)

Espace Cowork'In

6 Rue Maurice Roy 18000 BOURGES

 Contact par téléphone au  06.63.21.24.17

© 2020 Alexandre Guénin created with Wix.com.  Tous droits réservés - Mentions légales