POURQUOI UNE THÉRAPIE BRÈVE PERSONNELLE ?

Conseils

Dans un moment de mal-être, il peut être nécessaire de se faire accompagner, de questionner sa situation, de prendre le temps d'évoquer ses doutes, ses projets, de livrer ses émotions, comprendre ses réactions...

​​

Les outils de thérapies brèves invitent le patient à porter un regard bienveillant à son égard, à se positionner différemment selon certains contextes de vie, à faire émerger de nouvelles perspectives, clés nécessaires pour envisager un mieux-être et faciliter l'atteinte de ses objectifs.

Cela sous-entend que les difficultés éprouvées par une personne nécessitent d’être comprises là où elles surgissent, c’est-à-dire à l’intérieur de ses systèmes relationnels de références : travail, famille, couple, amis...

L'approche  le patient se construit sa propre réalité au travers du filtre des croyances et convictions intimes que chacun entretien sur lui-même et sur le monde. Dit autrement, cette approche thérapeutiqueconsidère que nos soucis, nos angoisses et beaucoup de nos souffrances proviennent plus de notre façon de vivre et de ressentir les évènements que des évènements eux-mêmes. Un autre point fondamental est que le changement ne repose pas sur la connaissance « du pourquoi » le problème existe, mais sur « le comment » il subsiste. L'accès à la connaissance des causes d'un trouble n'est pas une condition nécessaire à son soulagement. La thérapie vise à repérer les réactions inadaptées, disproportionnées par rapport à la réalité, à les dépasser et à les remplacer par d'autres réactions plus appropriées. La personne se défait de cet édifice pathologique, répétitif et fermé, pour ouvrir des possibilités nouvelles.

Le thérapeute joue un rôle actif et directif, tout en entretenant avec la personne qui consulte une relation « collaborative ».

Avec elle, il analyse le problème à résoudre, l'aide à trouver la démarche la plus appropriée, met en place un plan précis — meilleure compréhension de soi, définir ou redéfinir ses objectifs, trouver les freins éventuels, « déterrer » et remplacer les bénéfices secondaires, préparer le terrain en planifiant les étapes et les ressources éventuellement nécessaires — afin de résoudre ses difficultés et prendre en main sa destinée.

Cette approche se diffère d'un accompagnement psychologique "analytique" ou "psychanalytique", réglementé et dispensé par un professionnel, formé dans la prise en charge de besoins psychologiques spécifiques. Selon votre situation ou vos besoins, le thérapeute peut être amené à vous réorienté vers un psychologue clinicien, un psychiatre ou un psychanalyste.

S'engager dans une démarche de connaissance personnelle, c'est choisir de s'engager avant tout dans un processus de changement enrichissant auquel il sera toutefois nécessaire d'accepter de se confronter à ses difficultés personnelles, en lien avec ses relations sociales, familiales, conjugales, professionnelles.

Cette accompagnement proche du développement personnel et du coaching, cherche à améliorer votre bien-être, votre estime de soi et votre relation avec votre environnement. Une spécificité qui aborde l'ici et le maintenant.

À QUEL MOMENT ?

Ce type d'accompagnement est indiquée lorsque l'on :

  • est en quête de sens,

  • doute de ses choix, de son avenir, de ses projets, 

  • vit une situation difficile : infidélité, séparation, deuil d'un enfant, d'un parent, d'un conjoint...

 

Les thérapies brèves individuelles vous accompagnent pour :

  • Identifier vos ressources,

  • Améliorer votre relation à vous-même et aux autres

  • Vous faire confiance...​​​​

Navigation dans Woods